Depuis 1946 rien n’a changé, on cueille, pèle et met en conserve les fruits grâce aux mêmes procédés respectueux des produits.

Histoire

Créée en 1946, la conserverie des Vergers de Gascogne implantée à Montestruc en Gascogne, avait pour ambition de proposer des pêches blanches toute l’année, grâce à la mise en conserve des fruits pelés.
L’entreprise a, au fur et à mesure des années, élargie son offre, tout en conservant un procédé respectueux des produits et son savoir-faire, qui ont fait sa renommée auprès des grands chefs étoilés en France et dans le monde.

Les vergers

Les 60 tonnes de pêches blanches transformées chaque année proviennent de deux vergers situés à proximité de Montestruc, non loin des locaux des Vergers de Gascogne. Ils produisent un fruit spécifique dont le goût et la texture sont parfaits pour la mise en conserve.
La majorité des fruits travaillés par Vergers de Gascogne proviennent de la région, ce qui s’inscrit dans une démarche volontaire de développement local et durable et de traçabilité des produits.

La récolte

A la différence des récoltes où les fruits sont prélevés en une seule fois au moment où l’on estime qu’ils sont mûrs, chez les producteurs qui fournissent Vergers de Gascogne, les cueilleurs passent tous les jours cueillir au fur et à mesure les fruits mûrs à point.
Pour les pêches blanches la récolte dure 2 à 3 semaines et commence entre fin juin et mi-août, suivant le niveau de maturité des fruits.

La transformation et la mise en conserve

Dans les ateliers des Vergers de Gascogne, les fruits circulent sur un lit d’eau afin d’éviter les chocs dus aux déplacements. Les pêches sont plongées quelques minutes dans un bain d’eau chaude pour faciliter le pelage, qui se fait entièrement à la main. Le petit point noir de terminaison (trace de la fleur) est quant à lui retiré à la pince à épiler, pour une finition parfaite !
D’autres fruits plus « complexes », ne pouvant être pelés à la main, sont pelés au couteau par une machine. Cela s’inscrit dans la volonté des Vergers de Gascogne de n’utiliser aucun procédé chimique pour peler les fruits.